Aménagement : Nouveau visage pour l'îlot de la Gare



Les représentants de l'Opac du Rhône, de la Ville de Brignais, de la CCVG et de l'ensemble des partenaires au projet étaient réunis le jeudi 15 juin dans les anciennes menuiseries Charroin, avenue de la Gare à Brignais, à l'occasion de la présentation du futur quartier.


A l’issue d’une consultation, l’Opac du Rhône, dans son rôle d'aménageur, a choisi l’équipe Adim Lyon / BPD Marignan / HTVS / Atelier Gardoni / EODD / Citinea pour réaliser le programme immobilier de l’îlot de la Gare à Brignais. Cette opération de près de 11 000 m2 comprendra des logements, des locaux d’activité, des commerces, des stationnements et des bureaux dont le siège de l’Opac du Rhône et son agence Rhône Sud.

Ce programme immobilier constitue la première phase d’une opération de requalification plus importante conduite par la Ville de Brignais et la CCVG dans le quartier de la gare : il marquera la transformation de ce secteur par une recomposition urbaine d’entrée de ville.

La Communauté de communes de la Vallée du Garon accompagne le projet à divers titres :
- au titre de l'aménagement de la voirie pour la réalisation d’une nouvelle rue, avec environ 70 places de stationnement, depuis l’avenue de la gare rejoignant la route d’Irigny, ainsi que du parvis de la gare.
- au titre de la production de logements sociaux dans le cadre de son Programme local de l'habitat (PLH)
- au titre du développement économique sur un secteur a vocation de « pôle tertiaire à haut niveau de services » inscrit par la CCVG pour ce quartier dans son Schéma d’accueil des entreprises.

 
Franck Vella, du cabinet d'architecture HTVS, présente le plan de composition du futur îlot de la Gare
Franck Vella, du cabinet d'architecture HTVS, présente le plan de composition du futur îlot de la Gare

« Savoir ménager l’urbain, le social et le développement économique est une volonté qui guide nos projets au quotidien au sein de la Communauté de communes. Ce futur quartier en sera la parfaite traduction », a commenté Jean-Louis Imbert, président de la CCVG.

« L’opération globale de l’îlot de la gare constitue une opportunité de développement pour la commune de Brignais et plus, largement, pour celui de la communauté de communes de la Vallée du Garon. L’installation du siège de l’Opac du Rhône à Brignais à horizon 2019 est un signe supplémentaire de son ancrage fort et historique sur ce territoire » a apprécié pour sa part Christophe Guilloteau, Président du Département du Rhône et Président de l'Opac du Rhône.
Jean-Louis Imbert (à droite) aux côtés de Christophe Guilloteau
Jean-Louis Imbert (à droite) aux côtés de Christophe Guilloteau

L’ambition urbaine

Vue actuelle du quartier de la Gare
Vue actuelle du quartier de la Gare
Le quartier de la gare et son histoire

Sur le territoire communal, le quartier de la gare bénéficie d’une situation géographique charnière : position d’entrée de ville, interface avec la zone d’activités des Aigais et proximité du centre.

Avec l’arrivée du tram train en 2012, il a très vite été identifié par la collectivité comme un secteur à fort potentiel de développement et de requalification. Des études urbaines menées à partir de 2010 concluaient déjà à l’opportunité de restructurer ce site, de tirer parti de l’aménagement de la gare, et de le transformer, véritablement, en un secteur mixte comportant habitations, commerces et fonctions tertiaires.

A terme,  il s’agira donc d’insérer ce quartier dans un projet urbain, avec pour ambition de créer un deuxième pôle de centralité après le centre historique.

Aménagement : Nouveau visage pour l'îlot de la Gare
Les objectifs de l’opération 
 
Pour l’Opac du Rhône et la Ville de Brignais, il s’agit de rattacher ce quartier au centre-ville et d’en faire un lieu agréable à vivre, pour travailler et pour se promener.
La diversité des programmes, la cohérence du projet d’ensemble, la prise en compte des besoins des futurs habitants et utilisateurs ainsi que la vision environnementale constituent des axes forts de cette opération. 
 
Les principes architecturaux
 
Il s’agit d’un projet formel épuré avec des concepts architecturaux qui expriment une rigueur de conception, en parfaite adéquation avec les volontés urbaines et la qualité de l’image architecturale. C’est une écriture contemporaine qui reflète les usages, qui colle aux attentes sans aucun bavardage architectural. Pour tous les projets, qu’ils soient de bureaux ou de logements, on retrouve des points forts architecturaux communs :
  • la qualité des orientations et des protections solaires
  • La mise à disposition des terrasses pour des espaces partagés
  • La végétalisation des terrasses
  • la relation au quartier et aux espaces extérieurs
 
 « Concernant l’aménagement, chaque élément caractéristique du site, comme la gare et son parvis, sera mis en valeur. Un espace vert central et la voie nouvelle créeront du liant entre tous les bâtiments, qui seront à l’échelle du village. La voie nouvelle sera le support d’un sens de circulation unique, de places de stationnement, d’une voie de circulation en mode doux, de plantations et d’espaces de convivialité » - Franck Vella, cabinet d’architecture HTVS  

Le projet d’aménagement

Grâce à son implantation à proximité immédiate de la gare et à son accès rapide à l’autoroute, ce quartier dispose de tout le potentiel pour devenir particulièrement attractif. 

Des logements en accession à la propriété, certifiés NF Habitat
 
46 logements environ seront réalisés au sein de deux immeubles de cinq étages, situés le long de la voie nouvelle. Tous les résidents pourront profiter d’une terrasse ou d’une loggia, d’une terrasse plein ciel à usage partagé, de l’éclairage naturel des halls d’entrée et des paliers d’étage ou encore de cours paysagères.

Des logements locatifs sociaux
 
Le programme prévoit la création d’environ 28 logements sociaux. Bien orienté, l’immeuble proposera un cœur d’îlot paysager et sera conçu pour apporter du confort à ses habitants.
Il respectera les exigences de la certification NFHabitat et atteindra le niveau de performance énergétique RT 2012 –10%.  Il proposera des logements « Charte Rhône +, Vivre chez soi » du Département. Cette charte signée avec le Conseil départemental du Rhône a pour objectif de favoriser le maintien à domicile des personnes vieillissantes potentiellement en perte d’autonomie en adaptant les logements.
 

Des bureaux dont le siège de l’Opac du Rhône

La création d’une nouvelle voie permettra notamment l’accès au siège de l’Opac du Rhône qui sera situé le long de la voie ferrée. Le bâtiment accueillera également son agence Rhône sud, qui disposera de sa propre entrée tout en étant reliée au siège social. La lumière naturelle, l’intégration de terrasses et la qualité d’aménagement de chaque bureau constituent des axes forts de l’architecture de ce bâtiment. « Il aura une élégance intemporelle mais sans aucun traitement ostentatoire », explique le cabinet d’architecture HTVS.

Le projet prévoit également des espaces de détente et de convivialité à chaque niveau, une grande cafétéria donnant sur une terrasse paysagée, des espaces d’attente spacieux pour le confort des
130 salariés.
 
Les autres bureaux à commercialiser seront réalisés dans la continuité architecturale du siège de l’Opac du Rhône afin de créer un ensemble harmonieux.  

Des commerces et des locaux d’activités

En pied d’immeubles, des commerces et des locaux d’activités seront réalisés. Les services proposés, en concertation avec les services de la ville, seront complémentaires avec ceux du centre-ville de Brignais.
 

L’opération en chiffres

10 990 m2 de surface plancher 
  • 3 752 m2 environ pour le siège de l’Opac du Rhône et l’agence Rhône Sud
  • 1 764 m2 de logements locatifs sociaux, soit environ 28 logements
  • 2 646 m2 de logements en accession, soit environ 46 logements
  • 2 445 m2 de bureaux à commercialiser
  • 383 m2 de commerces et de locaux d’activité
  • plus de 300 places de stationnement en sous-sol
 
Montant global de l’opération : 36,374 millions d’euros TTC  

​Le calendrier du projet

Avant fin juillet 2017 
- signature des promesses de vente
- dépôt des demandes de permis de construire et démolir
 
Début 2ème trimestre 2019
- livraison du siège de l’Opac du Rhône et de son agence Rhône sud
 
Fin 3ème trimestre  / Début 4ème trimestre 2019
- livraison des logements locatifs sociaux et des logements en accession
- livraison des autres bureaux 

La présentation en images



Mercredi 21 Juin 2017
Lu 569 fois



CCVG

Créée le 23 décembre 1996, la Communauté de Communes de la Vallée du Garon (CCVG) regroupe cinq communes du Rhône sur un territoire de 50 km² : Brignais, Chaponost, Millery, Montagny et Vourles.