Entretien des voiries : efficacité et réactivité



Après une année et demie d'existence, l'équipe intercommunale d'entretien de voirie affiche un premier bilan très satisfaisant. De mai 2016 à mai 2017, elle a conduit 326 interventions sur le terrain. Plus de la moitié des demandes reçues sont traitées dans la journée.


Nid de poule, panneau signalétique ou mobilier détérioré, caniveau ou fossé bouché, élagage ou encore marquage au sol effacé... Depuis février 2016, les communes de la CCVG ont fait le choix de la mutualisation pour résoudre les problèmes rencontrés quotidiennement sur la voirie.
Une équipe intercommunale composée de 4 agents est chargée de l'entretien des 190 km de voiries recensés sur les 5 communes.

Plus d'une demande sur 2 traitées dans la journée

Sur la période allant de mai 2016 à mai 2017, 326 interventions ont été comptabilisées. Avec une belle efficacité de traitement puisque 56% des demandes ont été résolues dans la journée (78 % le sont dans la semaine et 89 % dans le mois).
Une présence quotidienne des agents de la CCVG sur le terrain leur permet également d'anticiper les demandes qui pourraient leur parvenir des services des communes ou des habitants. Ainsi, sur la commune de Millery, on note autant d'interventions spontanées que demandées.

Consultez le bilan 2016-2017 par communes

Un process informatisé efficace

Pour mener a bien cette mission, l'équipe d'entretien voirie dispose d'un outil informatique performant permettant de saisir et géolocaliser les demandes d'intervention et de suivre leur traitement.

« Lorsqu'un problème est constaté sur la chaussée, les agents des services techniques des communes ou les habitants eux-mêmes peuvent le signaler au moyen d'un formulaire disponible sur le site internet de la CCVG. Le coordinateur de l'équipe voirie reçoit la demande par courriel et vérifie son bien-fondé. Il renseigne ensuite une base de données dédiée, développée sur le SIG (système d'information géographique) de la CCVG, qui permet de géolocaliser très précisément la demande et de détailler la nature de l'intervention à conduire », explique Jean-Louis Gergaud, maire de Montagny et vice-président de la CCVG en charge de la voirie communautaire.

Sur le terrain, les patrouilleurs de la CCVG ont un accès direct à ces données au moyen d'une tablette informatique connectée à internet. Ils assurent également le suivi en temps réel de la demande en faisant évoluer le statut de la demande (rouge > à traiter ; orange > en cours ; vert > résolu).

Outre le traitement des 326 demandes d'interventions de terrain, l'équipe voirie de la CCVG a traité en 2016, 285 demandes de permission de voirie (actes autorisant la réalisation de travaux par des concessionnaires de réseaux, électricité, gaz, eau...) et plus de 350 demandes renseignements de voirie (informations sur les emplacements réservés transmises aux notaires dans le cadre de cession de propriété par exemple).

Le budget 2017 consacré par la CCVG pour l'entretien de la voirie s'élève à 348 000 €.

    
 


Mercredi 7 Juin 2017
Lu 377 fois



CCVG

Créée le 23 décembre 1996, la Communauté de Communes de la Vallée du Garon (CCVG) regroupe cinq communes du Rhône sur un territoire de 50 km² : Brignais, Chaponost, Millery, Montagny et Vourles.