Gestion de la voirie


Gestion de la voirie
De nombreux travaux sont réalisés sur les 163.5 km de voirie dont la gestion a été confiée à la CCVG. Ils visent à améliorer les conditions de circulation et la sécurité des automobilistes et des piétons, mais aussi le cadre de vie des habitants.
Projet de voirie : de la conception à la réalisation des chantiers
  • formulation d’un besoin par les élus à l’écoute de la population,
  • conception d’un projet par les services techniques (en interne ou confié à un bureau d’étude privé),
  • analyse et validation par la commission voirie,
  • concertation du public,
  • adaptations éventuelles,
  • consultation des entreprises selon le code des marchés publics,
  • réalisation des travaux.

Gestion de la voirie

L’entretien courant des voies

La chaussée :
  • réalisation de réparations ponctuelles (affaissements, nids de poules…),
  • reprise du revêtement (pour redonner adhérence et étanchéité à la voie),
  • curage des fossés,
  • réparation des grilles, caniveaux ou bordures détériorés.

La signalisation :
  • reprise du marquage au sol (axe des voies, passages pour piétons…) suite à son effacement dû au trafic de véhicules,
  • remplacement des panneaux accidentés, vandalisés et vieillissants,
  • mis en place des mesures de police instituées par les communes (limitation de vitesse, régimes de priorité…).

Gestion de la voirie

La gestion du domaine public :

De nombreux réseaux sont en place sous les voies (eau, gaz, électricité,…). La CCVG n’est donc pas la seule à réaliser des travaux sur ses voies.Les gestionnaires de réseaux (EDF, Gaz de France, France Télécom, UPC, les syndicats d’eau potable, l’assainissement, …) peuvent intervenir sous le domaine public (comme pour la réalisation d’un branchement gaz…) après avoir obtenu l’autorisation d’installer un ouvrage sous ce domaine : c’est la permission de voirie. Elle précise les modalités techniques d’exécution.
 
Les autorisations de stationnement nécessaires pour les ouvrages uniquement posés au sol (terrasses de café, bennes, stationnement provisoire de véhicules…) sont, en revanche, délivrées par le maire de la commune concernée.
L’avis de la CCVG est requis par les services instructeurs (mairie et DDE) pour les demandes de permis de construire, d’autorisation de lotissement …, en bordure de voirie de gestion communautaire.
Les aménagements paysagers, l’éclairage public et le nettoiement sont de compétence municipale.

La Charte "chantier vert"
Une charte « chantier vert » a été élaborée en 2009 afin de limiter les nuisances des chantiers de voirie de la CCVG au bénéfice des riverains, des ouvriers et de l’environnement, tout en restant compatible avec les exigences liées aux pratiques professionnelles. Cette charte est annexée aux marchés de voirie et signée officiellement par l’entreprise et les élus avant le lancement de tout chantier.


CCVG

Créée le 23 décembre 1996, la Communauté de Communes de la Vallée du Garon (CCVG) regroupe cinq communes du Rhône sur un territoire de 50 km² : Brignais, Chaponost, Millery, Montagny et Vourles.