Mobilité

Organisation des mobilités sur le territoire

La Loi d’orientation de mobilités (LOM) du 24 décembre 2019 transforme en profondeur la politique des mobilités, avec un objectif simple : des transports du quotidien à la fois plus faciles, moins coûteux et plus propres. Elle donne de nouvelles prérogatives aux EPCI (communautés de communes et d'agglomérations) qui le souhaitent. Elle introduit également un dispositif particulier, unique en France, pour la région lyonnaise. Décryptage.

La CCVG, en accord avec ses communes membres, a souhaité exercer la compétence Mobilité que lui confère la LOM. En tant qu’autorité organisatrice des mobilités (AOM) sur son territoire, elle assure, à compter du 1er juillet 2021, l’organisation des services de mobilités actives, partagées et solidaires.

Membre de droit de l’autorité organisatrice des mobilités pour les territoires lyonnais, établissement public local créé par la loi LOM et appelé à se substituer au Sytral au 1er janvier 2022, la CCVG voit le nouvel établissement public exercer pour son compte, la mission d’organiser les services de transports collectifs réguliers, scolaires et à la demande sur son territoire.

Comprendre la Loi d'orientation des mobilités