Toutes les actualités
Agriculture 2030

Bâtiment agricole collectif : un projet pour favoriser l’installation de nouveaux agriculteurs

Au second semestre 2024, un nouveau bâtiment communautaire verra le jour sur la commune de Millery. La construction bioclimatique permettra d'accueillir sur 800 m2 d'espaces pour partie mutualisés, trois nouveaux sièges d'exploitations agricoles sur le territoire.

Esquisse 3D du projet de bâtiment agricole collectif – © L. AYDOSTIAN ARCHITECTE

 

Objectif et développement du projet

Les jeunes agriculteurs ou agricultrices qui veulent s’installer dans la vallée du Garon sont très souvent confrontés à la difficulté de trouver des locaux adaptés pour exercer leur activité du fait de la pression immobilière et foncière que subit le territoire. Ce projet communautaire doit venir apporter une réponse concrète à cette difficulté et participer ainsi à conforter une agriculture vivante et durable sur notre territoire », explique Françoise Gauquelin, présidente de la CCVG.

Ce projet de bâtiment collectif agricole s’inscrit dans le cadre du plan Agriculture 2030 adopté par la CCVG fin 2017. Initié dès 2018, en lien avec les agriculteurs du territoire et les porteurs de projet, le projet bâtiment collectif a pris le temps de germer pour arriver enfin à maturation.

Il nous a fallu définir précisément les besoins, le dimensionnement et les vocations des futurs espaces de ce bâtiment ; aller à la rencontre d’autres collectivités porteuses de projets similaires pour profiter de leurs expériences ; visiter d’autres bâtiments agricoles, collectifs et/ou exemplaires ; trouver et maîtriser le foncier adéquat pour développer notre projet ; solliciter les financements de nos partenaires ; surmonter quelques mois de crise sanitaire et passer enfin par les procédures de marchés publics pour recruter une équipe de maîtrise d’œuvre… Mais aujourd’hui, après pas mal de rebondissements, le projet est sur de bons rails », apprécie Jérôme Crozet, conseiller communautaire délégué à l’agriculture.

Dans la conduite de son projet, la CCVG bénéficie de l’accompagnement de la Chambre d’agriculture du Rhône et des associations Terre de Liens et Addear Rhône qui apportent leurs conseils et points de vigilance.

En parallèle, un travail d’animation foncière est engagé visant à mettre à la disposition des personnes qui s’installeront dans le futur bâtiment, des terrains à exploiter, et leur permettre ainsi de finaliser leur parcours d’installation et de démarrer leur production », précise Katia Herrgott, chargée de mission agriculture à la CCVG.

Un bâtiment exemplaire, à haute performance énergétique et environnementale

En juillet 2022, la CCVG a ainsi désigné l’équipe de maîtrise d’œuvre qui l’accompagnera sur ce projet : un groupement de spécialistes réunis autour du cabinet d’architecte Lynda Aydostian (lire ci-dessous).

Le choix de l’implantation s’est porté sur un terrain de près de 3 000 m2 situé sur la commune de Millery, au lieu-dit « La Brune ».

Sur 800 m2 de surface, le bâtiment comprendra :

  •  3 ateliers individuels de 150, 175 et 225 m2
  • 1 partie administrative mutualisée de 100 m2 (bureau, salle de réunion, coin repas, vestiaires et sanitaires)
  • 1 abri couvert de 150 m2 (matériels et véhicules agricoles)
  • 1 espace couvert sous auvent pouvant permettre du retrait de paniers éventuellement.

Paille, bois et photovoltaïque

Les élus communautaires ont souhaité faire preuve d’ambition pour ce bâtiment en visant une construction à haute qualité énergétique et environnementale. Ce projet viendra traduire l’engagement fort de notre territoire pour la transition écologique, à travers notamment le choix des matériaux naturels employés ou le recours au photovoltaïque qui devrait couvrir jusqu’à 60 ou 70 % des besoins en énergie du bâtiment et de ses occupants », indique Guy Boisserin, vice-président en charge du patrimoine et des bâtiments communautaires.

Ainsi, le bois (douglas), issu autant que possible de forêts locales, sera très largement utilisé pour la réalisation des murs et charpentes et toitures des différents espaces.

L’isolation des murs et toitures sera assurée en paille (et laine de roche pour la toiture des ateliers).

Des panneaux photovoltaïques seront positionnés sur la toiture de la partie ateliers, orientée Nord/Sud, permettant d’alimenter une pompe à chaleur et de satisfaire en autoconsommation jusqu’à 70 % des besoins du bâtiment.

Sur les aspects de performance énergétique, la CCVG a profiter des conseils et de l’expertise de l’ALTE69.

Un investissement de 1,6 M€ HT pour une livraison à l’automne 2024

Le coût d’objectif est de 1,6 M€ HT.

Financement

Pour ce projet, la CCVG bénéficiera du soutien financier de :

  • Fonds européen LEADER : 86 K€
  • Conseil départemental du Rhône (PACTE Rhône) : 200 K€

Calendrier prévisionnel

  • Septembre 2022 > Février 2023 : Conception
  • Février 2023 : Dépôt du permis de construire
  • Avril / Mai > Août 2023 : Consultation des entreprises
  • 4e trimestre 2023 : Phase travaux
  • 2e semestre 2024 : Livraison

Pour aller plus loin

Bâtiment agricole collectif : l’œil de l’architecte